Logo Gestav
Logo Gestav

Logiciel de gestion
pour PME et TPE

Logiciel de comptabilité pour micro-entreprise : est-ce obligatoire ?

Découvrez le principe et le fonctionnement d’un logiciel de comptabilité adapté à une micro-entreprise

Si depuis 2018, la loi anti-fraude oblige de nombreux professionnels à s’équiper d’un logiciel de comptabilité, ce n’est pas obligatoire pour les micros-entreprises ou autos-entreprises qui peuvent s’en passer du fait d’une comptabilité simplifiée. Il faut savoir que la loi concerne essentiellement les points de vente et les caisses enregistreuses. Ainsi, une micro-entreprise ne possédant pas de point de vente n’a aucune obligation de se doter d’un logiciel de comptabilité. Un tableau Excel est suffisant.

Les intérêts du logiciel de comptabilité

Même si un logiciel de comptabilité n’est pas obligatoire pour une micro-entreprise, il peut quand même être très utile pour simplifier sa gestion. En effet, ce logiciel permet de :

  • Gérer la comptabilité simplement
  • Fournir les devis, les factures, les suivis de paiements, les clients, etc.
  • Limiter les erreurs
  • Inclure toutes les mentions obligatoires sur les documents
  • Gagner un temps précieux en centralisant les informations

Comment une micro-entreprise peut facturer sans logiciel ?

Une micro-entreprise peut facturer ses clients par le biais d’une facturation sur papier ou par informatique. Il faut savoir que la rédaction de facture sur papier est de plus en plus rare et que toutes les mentions à inscrire à la main font perdre beaucoup de temps. De plus, les erreurs peuvent être nombreuses. La facturation par informatique est plus fréquente et se fait souvent d’après un tableur pour les micros-entreprises tel qu’Excel. Par contre, la technique du copier-coller peut également être source d’erreurs. Le logiciel de comptabilité peut ainsi éviter de perdre un temps précieux et de commettre des erreurs pouvant engendrer de lourdes conséquences en cas de contrôle de l’administration fiscale.

L’intérêt pour un micro-entrepreneur d’utiliser un logiciel comptable

Bien qu’il ne soit pas obligatoire, le logiciel comptable est très pratique pour un micro-entrepreneur. Ainsi, il peut réaliser et suivre :

  • Les factures, leur montant et leur origine
  • Le suivi de paiement et le mode de règlement en espèces, virement, chèque, etc.
  • Les informations sur ses clients
  • Les numéros de factures et références des pièces justificatives

Attention : pour le règlement en espèces, le plafond autorisé s’élève à 1 000 €.

Le registre des achats

Le registre des achats n’est pas obligatoire pour un micro-entrepreneur sauf si son activité principale consiste à vendre des marchandises, des denrées, des fournitures ou des prestations d’hébergement. Le registre des achats doit reprendre chaque année et en détail, l’ensemble des achats réalisés et préciser les références des pièces justificatives et les modes de règlements.

Le compte bancaire professionnel

Au delà de 10 000 € de chiffre d’affaires annuel, la micro-entreprise doit détenir un compte bancaire professionnel. Il permet d’encaisser les recettes, se rémunérer, faire prélever des dépenses liées à l’activité de la micro-entreprise, etc. En utilisant un logiciel de comptabilité, ces opérations sont simplifiées et toujours à jour avec le système de facturation. Ainsi, grâce à un logiciel de comptabilité performant, un micro-entrepreneur gagnera du temps et pourra même bénéficier de l’externalisation des données s’il confie sa comptabilité à un expert-comptable

Nous vous accompagnons dans la gestion de votre entreprise. Découvrez comment gagner en efficacité dès maintenant.

03 23 61 50 16

Prêt à nous contacter par téléphone ?

Un conseiller dédié à l'écoute de vos besoins

Des experts techniques pour vous apporter la meilleur solution

Une offre claire et adaptée

Un suivi et un accompagnement permanent